Tel. : 03.24.29.22.87 - Port.: 06.78.27.15.91 belecocq@wanadoo.fr

Un somptueux gîte venu de Finlande à Floing

[hupso] Benoît Lecocq, un Flongeois de 48 ans, vient de décider de jouer la carte du tourisme en faisant construire un somptueux chalet finlandais, qui sera exploité comme gîte. «J’AVAIS un bon bout de terrain derrière chez moi et je ne savais pas trop quoi en faire. J’avais d’ailleurs fait venir deux ou trois notaires et quasiment autant d’agents immobiliers, pour qu’ils m’évaluent mon bien et qu’ils me conseillent, mais ils ne paraissaient pas très enthousiastes », se souvient Benoît Lecocq qui se demandait bien alors ce qu’il allait pouvoir faire de ces 750 mètres carrés qui, jusqu’alors, ne lui servaient pas vraiment à grand-chose. « Avec mon épouse, on a alors eu l’idée d’y faire construire un petit chalet dans le but de le louer et, puis, le hasard a voulu que je rencontre le député Warsmann. De fil en aiguille, on en est venu à parler des gîtes. Il m’a expliqué dans un premier temps que le département, et notamment le Sedanais, manquait d’hébergement touristique, mais, surtout, que la construction d’un gîte pouvait être subventionnée. C’est ce qui nous a décidés ». Benoît, qui exerce la profession de comptable dans un hypermarché sedanais, s’est donc lancé dans ce projet qui se chiffre globalement à 250.000 €, dont 25 % sont assumés par la communauté de communes, le conseil général, le Feder et l’Etat, vu que ce chalet a été labellisé par Clévacances, organisme reconnu sur le plan national, spécialisé dans la location de vacances, gîtes, tables d’hôtes… Pensé et conçu pour les handicapés Une chose est sûre, les partenaires qui ont mis quelques « billes » dans...

Benoît Lecocq étoffe l’offre de son gîte nordique avec un bain suédois

[hupso] Escaliers, murs, meubles, sol… Tout est en bois dans ce chalet de Floing. Le propriétaire joue à fond la carte du gîte nordique. Il va ajouter un bain et un kotta grill suédois. Au quotidien, Benoît Lecocq est comptable. Il estime que la diversification est une bonne façon de gérer un patrimoine. Ce conseil, il se l’est appliqué à lui-même et ça a plutôt réussi. « En 2009, j’ai eu l’idée de construire un chalet sur mon terrain pour y développer une activité de gîte », explique ce quinquagénaire originaire de Sedan. Il y a manifestement un créneau à occuper dans le secteur du tourisme à thème. Benoît, après avoir essuyé des refus de sociétés basées dans les Vosges ou le Jura, finit par trouver la solution en Finlande, via un opérateur basé à Charleville-Mézières. La société Ardennes Structures bois se charge, en effet, d’assembler un chalet nordique avec des matériaux provenant de Finlande. Le résultat est impressionnant : 134 m2, quatre chambres, billard, salle de sport, sauna… Le gîte reçoit quatre clefs en termes de qualité, ce qui équivaut à quatre étoiles pour un hôtel. Il est même aux normes pour accueillir des personnes handicapées. Livré en 2010, le chalet, référencé au plan national, connaît depuis un succès important. Français, Belges, Hollandais, Américains se bousculent sur l’agenda. « On affiche un taux de fréquentation de trente semaines et quarante week-ends par an », précise Benoît. C’est le résultat d’un projet bien monté, d’une rigueur dans la gestion mais aussi d’une volonté de répondre aux attentes. Justement, l’offre va se compléter à partir de cet été d’un bain...
Translate »